embellir.paris

Presse

Embellir Paris, un appel à projets pour l'art dans l'espace public d'un nouveau type
Baudelocque © Claire Pignol DAC Mairie de Paris
Embellir Paris représente une modalité nouvelle pour développer des projets artistiques et culturels dans l’espace public.

Cet appel à projet concerne des sites qui n’accueillent pas habituellement des œuvres parce que délaissés ou peu centraux. Ainsi, un site par arrondissement a été proposé par 18 mairies d’arrondissement pour accueillir des projets auxquels se sont ajoutés deux sites inter-arrondissement (la promenade urbaine entre Barbès et Stalingrad et la place Jean Ferrat à
Ménilmontant). Embellir Paris n’est pas une commande publique, une forme que la Ville de Paris développe par ailleurs et qui est nécessaire, mais un appel à initiatives. Cette modalité permet une consultation large auprès d’artistes mais aussi collectifs, écoles d’art, designers, architectes,
institutions….

Les porteurs de projets ont été invités à présenter une idée mais aussi les modalités de sa réalisation autonome dans un temps court (d’ici à septembre 2019). La Ville de Paris participe sous forme de subvention à hauteur de 50 000 euros maximum. Cela permet de retenir des projets qui s’inscriront dans l’espace public pour une période relativement longue, les porteurs de projets ayant proposé une implantation pour un à cinq ans. Il ne s’agit donc pas de projets pérennes. Les artistes, designers… restent propriétaires de leur dispositif. Cette modalité permet par ailleurs de penser et d’éprouver la vie des propositions dans l’espace public et d’y apporter si nécessaire des modifications ou correctifs en concertation avec les porteurs de projets.

Les modalités de choix des projets sont elles aussi originales. Après instruction technique, les projets réalisables ont ainsi été soumis en ligne à l’appréciation des Parisiennes et des Parisiens. Les jurys, un par site, coprésidés par Christophe Girard et Jean-Louis Missika, adjoints à la Maire de Paris, se sont réunis les 18, 19 et 20 mars. Ils ont réuni des personnalités du monde de l’art, de l’architecture et du design, les mairies d’arrondissements, des personnalités de la vie culturelle et associative, des détenteur.trice.s de la carte citoyenne tiré.e.s au sort, des représentants des bailleurs (RIVP, Paris Habitat, Efidis) ou propriétaires publics des sites (Sorbonne Nouvelle, Assistance publique hôpitaux de Paris) et des représentant.e.s de la Ville de Paris. Ils ont choisi pour chaque site, un lauréat et un vice lauréat (pour les cas où le premier projet ne pourrait finalement pas être réalisé). Les projets retenus sont très variés : interventions murales, peinture ou mosaïque, photographie, œuvres en trois dimensions, dispositifs sonores. La diversité est aussi la marque des porteurs de projets : collectifs, artistes confirmés ou plus jeunes, designers, architectes, graphiques…Un grand nombre d’entre eux prévoit la participation des habitants à un stade ou à un autre de leur conception, de leur réalisation, de leur usage.

Les lauréats effectuent, accompagnés par la Ville de Paris, en avril - mai, les formalités et les concertations nécessaires au lancement de leur projet : demande d’instruction technique, déclaration préalable, échange avec les Architectes des Bâtiments de France, rencontres avec les mairies d'arrondissement et acteurs du quartier, autorisations de chantier, demande de subvention. Le Conseil de Paris de juin délibérera sur les subventions afin que les projets puissent être réalisés durant l’été.


Partager
Contact
Service Presse de la Ville de Paris
Franck Chaumont
Tél : +33 (0)1 42 76 49 61
presse@paris.fr


Contact Direction des Affaires Culturelles
Lucie Marinier
lucie.marinier@paris.fr