embellir.paris

Drone mobile, Paul Loubet et atelier 7 octobre architectes

Angle Pierre Nicole / Fustel de Coulanges (5e)
Déposer un dossier

Date de clôture :

04 février 2019 (18:00)

Projet lauréat : Drone mobile
Artiste : Paul Loubet et atelier 7 octobre architectes
Dans ce projet, les trois sculptures s’apparentent à des mobiles géants à la croisée des oeuvres de Calder et des mobiles d’éveil pour enfants. Les formes de cette installation sont des drones stylisés, issus d’un travail de mise en volume de l’oeuvre picturale de Paul Loubet. Ces drones sont mis en mouvement par la force du vent créant une oeuvre cinétique en perpétuel changement. Grâce au jeu de transparence obtenu avec les tôles perforées, le bâtiment apparaitra tantôt visible, tantôt masqué, selon le mouvement des sculptures au gré du vent. Reprenant les codes des tombeaux ancestraux, l’installation s'envisage comme un mausolée futuriste en l'honneur du Drone, dont les omniprésentes représentations jonchent les murs, à l'image des chambres funéraires mises au jour au sein des pyramides.


Prix révélation art urbain, ADAGP et Palais de Tokyo, lauréat du prix Science po pour l’art contemporain 2017, Paul Loubet est artiste, sculpteur et peintre. À la croisée entre abstrait et art naïf, son travail implique un double niveau de lecture, l’un relevant de compositions géométriques définissant des espaces et l’autre plus figuratif exprimé dans les espaces ainsi définis. La peinture exploitant toutes les échelles (de la toile de format variable au mur) et la sculpture restent les moyens d’expression privilégiés. Entouré de l’Atelier 7 Octobre société d’architecture et du bureau d’études Socna, Paul Loubet supervisera la création des sculptures de drones et réalisera les fresques recouvrant le sol et le mobilier urbain.


Présentation du site

Dans le 5e arrondissement, l'angle de la rue Pierre Nicole et de la rue Fustel de Coulanges accueille un bâtiment conçu par Jean Willerval (1924-1996) dont l’espace au sol pourrait accueillir une intervention artistique ou urbaine.

Cet espace accueille une jardinière, partie intégrante de l'architecture imaginée par Jean Willerval, notamment architecte des Halles. Un pavage au sol en brique autour de la jardinière marque les limites de la parcelle. Ces deux éléments reprennent la couleur et la matérialité du rez-de-chaussée de l'immeuble. Ce site présente ainsi une valeur patrimoniale forte, témoin de la richesse architecturale de Paris.

Le bâtiment qui occupe l'ensemble de l'îlot, accueille la bibliothèque Rainer Maria Rilke, ainsi que d'autres services de la Ville de Paris tels qu'une crèche. Le trottoir assez large peut ainsi faire l’objet d’une intervention qui ne contraindrait pas les circulations piétonnes.


Partager
Informations techniques
Lieu et adresse 
Angle rue Pierre Nicole et rue Fustel de Coulanges

Typologie
Espace public

Surface approximative et nature de l’espace disponible
Surface au sol : 100 m²

Précisions
La parcelle fait partie intégrante de l’architecture du bâtiment. Le socle maçonné de la jardinière doit être conservé dans la mesure où il fait le pendant d’un autre élément situé de l’autre côté du hall d’entrée de l’immeuble.

État du site
Sol en briques, en bon état, faisant partie du dessin architectural du bâtiment.

Domanialité
DILT, Ville de Paris.

Encombrement du sous-sol
Quelques réseaux : se référer au plan joint

Portance
Faible, inférieure à : 500kg /m²

Réglementations à respecter
L’implantation devra respecter le PAVE (Plan de Mise en Accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics) pour les cheminements piétons.
Dans les cas le nécessitant de par la nature de l’œuvre, le porteur de projet mandatera un bureau d’études spécialisé pour déterminer les contraintes admissibles de l’œuvre, en fonction de son implantation, orientation, prise au vent, charge etc…

Poser une question

Vous avez une question, vous souhaitez une précisions sur ce site, le formulaire ci-dessous est à votre disposition.
Une réponse vous sera adressée par mail.

#embellirparis

  • ❗️Encore une illustration de la mauvaise gestion de la Ville. Exemple avec la place de l’Europe-Simone Veil et son… https://t.co/Rg6M2hcnyn
  • @PascaleRenaud3 ❗️J’y suis passé il y a une semaine @PascaleRenaud3, avec une amie, et je croyais cette œuvre… https://t.co/szxKPyzhBj