embellir.paris

Les Intruses & Génie du lieu, screens of colours

Promenade urbaine (18e)
Déposer un dossier

Date de clôture :

04 février 2019 (18:00)

Projet lauréat : Les Intruses
Porteurs : Randa Maroufi et l'Institut des Cultures d'Islam

Second projet lauréat : Génie du lieu, screens of colours
Porteur : Nacarat Color Design
La taille du site et le caractère relativement court de la première proposition a conduit le jury à proposer un second projet lauréat sur ce site.

Projet lauréat : Les intruses, Institut des Cultures d’Islam avec Randa Maroufi 


Le projet consiste à investir et animer le secteur du boulevard de la Chapelle en réalisant un ensemble de photographies qui mettent en scène les habitants et les usagers de la petite place de la rue de la Charbonnière. Les femmes viendront remplacer les hommes qui s'y rassemblent, le temps du « tournage » de la scène. Les images seront ensuite installées le long du boulevard de la Chapelle, vers le mur de l’hôpital Lariboisière et l’entrée de la Goutte d’Or, entre la bibliothèque municipale et le FGO Barbara.

Née en 1987, Randa Maroufi est diplômée de l’Institut national des Beaux arts de Tétouan, de l’école nationale des beaux arts d’Anger et du Fresnoy. Elle s’intéresse à la mise en scène des corps dans l’espace public ou dans l'intime. Une démarche souvent politique, qui questionne le statut des images et les limites de la représentation. Elle utilise la photographie, la vidéo, la performance et le son. De nombreuses présentations de son travail et expositions comme au MOMA, au Brandts Museum, à l’Institut du Monde Arabe et dans des festivals vidéo/cinéma comme la biennale de Marrakech, les Rencontres de Bamako en 2015, le festival international du film de Rotterdam en 2016, Bonn en 2017 ou encore la biennale de Dakar 2018. Son film Le Park a reçu une vingtaine de prix et fait partie de la collection du CNAP (Centre National des Arts Plastiques). Ce projet est porté par l'Institut des Cultures d'Islam dont le projet est de faire connaître la diversité des cultures d’Islam, montrer leur dynamisme dans la création contemporaine à travers le monde. Situé au cœur de la Goutte d’Or à Paris, ce centre d’art contemporain s’adresse à un public dépassant largement le 18e arrondissement. L’ancrage territorial est cependant un axe fort du projet de l’établissement. Pour valoriser la Goutte d’Or et ses habitants, l’ICI invite régulièrement des artistes établis ou émergents à poser leur regard sur les rues et les visages du quartier.




Actualités du projet

19/06/2019
Retour en images sur le tournage des Intruses
Les prises de vue ont eu lieu le 7 et 8 juin dans plusieurs lieux de la Goutte d'Or. Voici quelques photos des coulisses !





03/06/2019
Appel à participation CASTING pour Les Instruses !

Dans le cadre du projet Les Intruses avec l'Institut des Cultures d'Islam, l'artiste Randa Maroufi cherche des femmes pour figurer dans un projet photo/vidéo le 7 et 8 juin 2019.

La prise de vue s'effectuera en deux soirées dans le 18e arrondissement de Paris. Chaque participante (à partir de 18 ans sans limite d'âge) ne sera présente que l'un de deux soirs.

Les images issues de ce travail photographique seront ensuite installées le long du boulevard de la Chapelle : sous le métro aérien, vers le mur de l’hôpital Lariboisière et l'entrée de la Goutte d'Or, entre la bibliothèque municipale et le FGO Barbara.

Pour participer, merci d'envoyer vos cordonnées et photos à l'adresse suivante :
casting.lesintruses@gmail.com
01 53 09 99 84




Second projet lauréat : Nacarat Color Design Génie du lieu - Screens of colours

Dans ce projet, les artistes souhaitent intervenir sur la promenade en habillant d’écrans de couleurs une partie de la séquence. Ces écrans proposent des variations d’ambiances allant d’harmonies naturelles et douces à des harmonies plus toniques et chaudes. Le dispositif des écrans polychromes rythme l’ensemble sans pervertir l’unité du lieu.

Nacarat Color Design est un collectif d'artistes femmes coloristes développant en parallèle une activité de coloriste en architecture. Elles ont de nombreuses expériences dans la création de chartes couleurs, devanture mobilier, design d'expos et d'installations sur la couleur dans la ville. Elles ont aussi déposé des projets sur le mur Keller, le porche rue Bernard de Vendatour (projet lauréat) et sur le boulevard Raspail.




Présentation du site

Le projet « Promenade urbaine » , qui concerne le secteur du boulevard de la Chapelle compris entre les stations Barbès-Rochechouart et Stalingrad est un des grands projets d’aménagement de la Ville de Paris.

Il s’agit d’un projet de voirie, d’éclairage et de développement de nouveaux usages (zones piétonnes et cyclables).

Ce secteur de Paris, très vivant et populaire, accueille sur une partie le marché Barbès deux fois par semaine. De nombreux lieux de culture et d'art comme le centre FGO-Barbara ou encore la bibliothèque Goutte d’Or se trouvent de plus à proximité.

Les porteurs de projets pourront envisager un dispositif sous le métro aérien entre la station Barbès-Rochechouart (non comprise a priori) et la place de la Chapelle, secteur où les travaux seront terminés. L'intervention peut être ponctuelle ou s'intéresser à l'ensemble de ce secteur de la promenade urbaine.





Partager
Projets réalisables non retenus

Sudan

Patrick Médéric

GALERIE BARBES

Annonciade Perron et Domitille Bertrand

APC & Develop'on

Le chemin

Arthur-Louis Ignoré (ALI)

Chutes et embuches

Rémi Polack

Canopée Cyclo-poétique

Paule Kingleur

Paris Label

Unité d'ambiance

Sabrina Ratté

Laffy Maffei Gallery

Promenades urbaines - Explorons la richesse culturelle du Paris Barbès-Stalingrad

CULTURMOOV

Tissage urbain participatif

co-création entre Léonalix et les habitants du quartier (design provisoire)

Infusion

Imago

Can B (Béatrice Neirinckx)

Pix-XL

Promenade Urbaine

Studio Trois tiers

Émeline Pelé

Ballade dans nos pensées

OEUVRE FALRET

Appel à participation CASTING pour Les Instruses !

Retour en images sur le tournage des Intruses

Informations techniques
Lieu et adresse
Promenade urbaine sous le métro aérien entre la station de métro Barbès-Rochechouart  et la place de la Chapelle. 

Typologie
Espace public

Surface approximative et nature de l’espace disponible
Espace public, 10.000 m2 environ

Précisions
L’intervention proposée peut s’étendre sur l’ensemble de ce tronçon ou se concentrer sur un espace plus restreint.
Il est rappelé aux candidats le dynamisme du marché Barbès, dont le fonctionnement ne devra pas être modifié par la mise en place d’une installation. La mise en place de différents usages est prévue sur ce secteur dans le cadre du projet Promenade urbaine (se référer au plan des usages dans la documentation). La déchetterie sous le métro au niveau de la place de la Chapelle est conservée dans l'aménagement définitif de la promenade.

État du site
Revêtement en asphalte. Des travaux en cours entre autre pour l’aplanissement du terre-plein qui seront finis sur le tronçon concerné pour la mise en place de l’installation lauréate.

Domanialité
Ville de Paris

Encombrement du sous-sol
Se référer au plan joint

Portance: 
A titre indicatif : 500kg /m²

Réglementations à respecter
Principes à respecter en rapport avec la présence du métro aérien, en lien avec la RATP :
- L’installation ne doit pas donner la possibilité d’accès aux voies du métro.
- L’installation doit permettre le passage d’une nacelle et de son opérateur au-dessus pour des raisons de maintenance et de visitabilité de l’ouvrage, soit le respect d’une distance de 2 mètres minimum entre la sous-face de l’ouvrage et le haut de l’installation artistique.
- Pas d’implantation à moins de 2 mètres des piles principales et secondaires.
- Si l’espace sous viaduc venait à être clos (bornes, grilles, plots...) il sera nécessaire que des accès pour camion nacelle soient aménagés (exemple bornes escamotables...)
- Pas d’objet inflammable
- Pas d'accrochage de réseaux aux infrastructures RATP. La fixation de structures légères est a priori envisageable, si celles-ci respectent les principes énoncés ci-dessus et ne nécessitent aucun percement de la structure du viaduc.

Respect du Plan de Mise en Accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics.

Dans les cas le nécessitant de par la nature de l’œuvre, le porteur de projet mandatera un bureau d’études spécialisé pour déterminer les contraintes admissibles de l’œuvre, en fonction de son implantation, orientation, prise au vent, charge etc…

Informations complémentaires
Quelques marquages au sol en peinture sont prévus au droit de l'espace de convivialité (marché Barbès) et sur le pont du faisceau nord. 
Poser une question

Vous avez une question, vous souhaitez une précisions sur ce site, le formulaire ci-dessous est à votre disposition.
Une réponse vous sera adressée par mail.

#embellirparis

  • ❗️Encore une illustration de la mauvaise gestion de la Ville. Exemple avec la place de l’Europe-Simone Veil et son… https://t.co/Rg6M2hcnyn
  • @PascaleRenaud3 ❗️J’y suis passé il y a une semaine @PascaleRenaud3, avec une amie, et je croyais cette œuvre… https://t.co/szxKPyzhBj